Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le cancer du côlon

Les cancers du côlon sont généralement détectés au niveau de la muqueuse. Ils se manifestent  progressivement et s’étendent aux autres couches environnantes. Cette pathologie est très fréquente. Si on ne la traite pas dès le début, elle risque d’être mortelle. Le dépistage est important parce qu’il permet de détecter les premiers symptômes de la maladie ce qui permet de sauver la vie du patient. Le taux de réussite du traitement thérapeutique est très élevé.

1- Quel est le rôle du côlon ?

Le  côlon et le  rectum sont deux segments parmi quatre formant le gros intestin (les autres segments sont le cæcum et le canal anal). L’estomac et l’intestin grêle assurent la digestion. Au cours de ce processus, l’organisme extraits les nutriments nécessaires à son fonctionnements puis, il transmet les déchets inutiles vers le côlon sous forme de liquide. Le côlon les absorbe et forme les selles qui seront ensuite dirigées vers le rectum avant d’être évacué de l’organisme par l’anus.

2- Quelles sont les causes du cancer du côlon ?

Les cancers colorectaux sont associés, dans la plupart des cas, à une tumeur bénigne due à plusieurs facteurs comme : l’importante surcharge pondérale, l’hérédité, le tabagisme, la consommation massive d’alcool, la mauvaise hygiène alimentaire riche en viandes rouges et en matières grasses, les maladies inflammatoires intestinales comme la rectocolite hémorragique et la maladie du Crohn.

3- Symptômes et consultation

symp.jpgLa tumeur  se développe en silence sans déclencher des signes particuliers. Les patients souffrant du cancer du côlon consultent généralement traiter un ou plusieurs de ces symptômes : un  gonflement abdominal, une diarrhée persistante, des douleurs au niveau du rectum, une constipation, des vomissements à répétition, des douleurs anales, des crampes intestinales, des saignements et des règles abondantes chez les femmes.

La coloscopie permet d’explorer tout le système digestif, de repérer le cancer et de réaliser des biopsies. Le médecin peut procéder à un toucher rectal, s’il constate que les symptômes sont alarmants. Le toucher rectal consiste à introduire l’index  recouvert d’un gant, à travers l’anus du patient. L’examen permet d’évaluer le volume et la consistance de la prostate.   

4- Le traitement du cancer du côlon

La chirurgie laparoscopique

Une chirurgie est généralement décidée pour extraire la tumeur les ganglions lymphatiques affectées. Le procédé permet également d’anéantir les cellules cancéreuses (métastases) si elles sont peu nombreuses et si elles ne se sont pas propagées sur des organes vitaux. L’intervention peut être faite à l’aide d’une minuscule incision par laquelle on introduit une caméra et des instruments chirurgicaux très fins.

 La radiothérapie et la chimiothérapie

radiothérapie.jpg

Les rayonnements radioactifs comme les rayons X permettent d’anéantir les cellules tumorales afin de mettre terme à leur croissance. Elles attaquent la zone  cancéreuse ou touchée par les métastases.

La chimiothérapie est un médicament introduit dans le corps par voie orale ou à travers les veines. Le produit parcourt le corps et tue les cellules cancéreuses quelque soient leurs emplacements.

La  possibilité de guérison ou le pronostic reste  tributaire de plusieurs facteurs : le stade de la pathologie au moment de l’examen médical, la réaction de l’organisme face à la chimiothérapie ou à la radiothérapie et l’état de santé du patient.

 

 

Les commentaires sont fermés.