Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une femme se découvre un foie supplémentaire

Après de nombreuses plaintes suite à des douleurs abdominales, une femme belge âgée de 45 ans se décide finalement à consulter un médecin afin d’en savoir plus. En effet après avoir fait une chirurgie esthétique à l’étranger, et précisément  une liposuccion moins chère qu’en Belgique avec des packages tout compris, une masse solide est découverte chez la patiente. Après un scanner, celui-ci montre que la masse est localisée non loin du foie sans lui être reliée.

 

Une découverte hallucinante

La suite de cette affaire, c’est à Bruxelles, à l’hôpital universitaire Saint-Pierre, lors de l’IRM, la masse diagnostiquée émet des signaux semblables à ceux du foie. En outre, cette lésion ovale est constituée de canaux biliaires comme le présente l’IRM. La masse en question est reliée à la voie excrétrice de la bile par un canal. Pour les médecins, il n’y a pas de doute. C’est un foie, un mini-foie qui dans le jargon est appelé un foie ectopique.

femme avec 2 foies.jpg

Pour le progrès de la science, les médecins ont décidé de garder ce foie et de ne pas procéder à son ablation. Ainsi, ils ont, compte tenu de l’absence de danger pour elle, placé la patiente sous surveillance médicale. C’est au vu de la fonctionnalité des cellules hépatiques et surtout que l’IRM n’avait indiqué aucun danger, que cette décision médicale a été prise.

D’autres cas de foie ectopique

Ce cas n’est cependant pas l’unique cas de découverte de foie ectopique. En 2016, au Royaume-Uni, des médecins au cours d’un examen sur une jeune patiente de 37 ans avait eux aussi fait une découverte très surprenante. Non seulement il s’agissait d’un foie ectopique, mais il se situait dans le cœur.

Une année et demie après avoir reçu auparavant cette patiente qui souffrait de palpitations, et après un électrocardiogramme sans suite, c’est au cours de cette seconde visite que les médecins de la Queen Elizabeth Hospital diagnostiquent à la jeune dame une fibrillation atriale qui est une arythmie cardiaque. Après une échographie cardiaque, ils découvrent que la patiente présente une masse mobile qui se trouve rattachée à l’oreillette droite ou plutôt à son plancher. Si les spécialistes ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’une tumeur cardiaque bénigne, le myxome auriculaire, c’est une opération chirurgicale qui viendra finalement leur indiquer qu’il s’agissait bel et bien d’un minuscule foie logée dans le cœur.

Outre ces cas, on a découvert dans la cavité thoracique toujours chez une jeune patiente à Brooklyn en 2011 un cas similaire de foie ectopique. Le premier cas remonte sans doute à plus loin que ça, en 1922, période à laquelle pour la première fois le terme fut employé.

Les commentaires sont fermés.