Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Quel est le bon moment pour réaliser un lifting des seins ?

Le lifting des seins est l’opération de chirurgie esthétique et plastique qui consiste à rehausser une poitrine tombante et à corriger, radicalement, le problème de ptôse mammaire.

Elle est de plus en plus reconnue dans le monde, vu les résultats impeccables qu’elle garantit. Mais la question qui se pose par plusieurs femmes est : quand effectuer une plastie mammaire ?

Lifting des seins : comment procéder ?

Il s’agit essentiellement de remodeler la poitrine tombante pour lui donner un aspect ferme et arrondi et éviter cette apparence disgracieuse allongée.

Le chirurgien plasticien procède à supprimer l’excès cutané au niveau des seins à travers des cicatrices verticales, horizontales et même rondes (round-block autour des aréoles afin de les repositionner), à reconcentrer la glande mammaire relâchée et à corriger la distension de la peau de la poitrine.

Quand décider de recourir à une correction de la ptôse mammaire ?

Généralement, il n’existe pas un âge bien déterminé pour subir une telle intervention de chirurgie esthétique. Donc, il faut dire que le problème de la chute des seins ne concerne pas que les femmes ménopausées ou celles qui ont allaité mais on peut trouver également une adolescente qui souffre d’une ptôse mammaire précoce.

Ce phénomène peut être causé par des facteurs génétiques, par la perte rapide et importante du poids et bien sûr par l’avancée de l’âge. Ces facteurs engendrent une distension de la peau due à la perte progressive des molécules de collagène et de l’élastine.

Importance de choix du chirurgien

Ainsi, pour recourir à une plastie pour rehausser ses seins, il faut choisir un bon praticien qui met en avant la santé de ses patientes et qui n’exploite pas leur anxiété et leurs complexes et ne chercher que son propre profit.

Il n’est pas aussi difficile de trouver ce chirurgien, il suffit juste de fouiller le net et les annuaires de confiance, sans oublier le fameux « bouche à oreille ».

Écrire un commentaire

Optionnel